Nos visiteurs trouveront ici descriptions et photographies de navires-hôpitaux français ou étrangers utilisés au cours des différents conflits ainsi que des objets de marcophilie navale les concernant. Nous vous souhaitons une agréable visite sur ce blog. N'oubliez pas qu'il est régulièrement mis à jour et revenez bientôt. Pour nous écrire, cliquer ici.

You will find here descriptions, pictures and postal marks about French or foreign hospital ships. Enjoy your visit and do not forget : this blog is regularly up-dated. To write us, click here

mercredi 30 octobre 2013

Karoa de la British India Steam Navigation C°





Le Karoa fut lancé par le chantier britannique Swan Hunter & Wigham Richardson Ltd. pour la British India Steam Navigation Company en décembre 1914. Après avoir effectué des essais au cours du mois de mars 1915, il fut livré à la compagnie le 22 mars mais en raison de la guerre ne put être affecté au service civil prévu mais devient un transport de troupes à l'instar de nombreux navires des compagnies britanniques. Incendié au cours de l'opération des Dardanelles en septembre 1915, il sera réparé et effectuera enfin son premier voyage commercial en avril 1916 entre Bombay et l'Afrique de l'est. Il servira à partir de 1931 sur la route d'Asie jusqu'en septembre 1938. Il devient navire-hôpital en mars 1944 et ne sera rendu à la compagnie qu'en octobre 1946. Il sera démoli en 1950.












Commander ce livre chez l'éditeur

samedi 3 août 2013

Le brise-glace Almirante Irizar en tenue de navire-hôpital pendant la Guerre des Malouines

Almirante Irizar en tenue de navire-hôpital arrivant à Puerto Argentino en juin 1982.
El buque hospital ARA Almirante Irizar arribando a Puerto Argentino - Junio de 1982.
The hospital ship
 
ARA Almirante Irizar arriving to 
Puerto Argentino in June 1982. 
The vessel was built at the Wärtsilä shipyard in Helsinki, Finland, under a contract signed in 1975 between the Argentine Navy and the shipyard. Irízar was launched in February 1978 and was formally commissioned on December that year, arriving in Argentina on 23 March 1979. She replaced the elderly icebreaker ARA General San Martín, which was then retired from active service. During the Falklands War, the vessel served as a troop transport and then as a hospital ship, a role for which her crew included medical personnel from the Argentine Army in addition to the naval medical staff. After the end of the war, she was used to return Argentine POWs and injured personnel back to the continent.

jeudi 20 juin 2013

Five British Royal Fleet Auxiliary hospital ships - La grande famille des RFA Maine

There have been five British Royal Fleet Auxiliary hospital ships named RFA Maine.

RFA Maine in Lazaretto Creek, Malta. Behind are probably the depot ships Leander (ex cruiser) and Tyne, which are dressed with German Ensigns probably in honour of the Kaiser during his visit in 1904. Mike Day Collecton.
RFA Maine. 1905-1914.
RFA Maine (1887), Built as the cargo ship Swansea in West Hartlepool in 1887.
GRT 2816. 315 x 40 x 20 feet. Single screw triple expansion. Loaned as hospital ship for the Boer War but actually went to China for the Boxer Rebellion. At the end of the war in 1901 she was presented to the Admiralty as its first permanent hospital ship. Designated as RFA (the first) in 1905. Wrecked off Mull 1914.

RFA Maine (1905), was purchased in 1913, and named RFA Mediator. Renamed in 1914 after the loss of the first RFA Maine, the ship was sold back to her previous owners in 1916.
4,688 tons gross (originally). Dimensions: 390x53x27 feet. Built and engined by D & W Henderson & Co Ltd in 1906 at Glasgow, for Harris & Dixon & Co Ltd as the Heliopolis, acquired by the Admiralty in 1913 for conversion at Pembroke Dock to the hospital ship Mediator. On the loss of the former ship, she was re-christened Maine. (Sigwart)
7 March 1916. Maine.(ex Heliopolis). Conversion into hospital ship not completed. Considered by some to be totally unsuitable for this conversion. Sold by auction as lying at Pembroke Dock to Harris & Dixon Ltd. Reverted to original name. Estimated that total public expenditure on this ship exceeded £120,000. (Adams/Smith).

Later names - Methven, Borden, Perseus. Scrapped Genoa 1932.

RFA Maine passing Tigne, Malta in the 1920s.
RFA Maine (1902), was purchased in 1920 and served in the Mediterranean Fleet, on the China Station, and was based at Alexandria, Egypt, during World War II. She was decommissioned in 1947, and broken up.


RFA Maine in Korea.
RFA Maine (1924), built 1925 as Leonardo da Vinci, was an Italian passenger ship captured at Massawa in 1941. Converted to Army Hospital Ship and renamed Empire Clyde and operated by the British Army during World War II, she was transferred to the Royal Navy in 1945. Renamed RFA Maine in 1948, she served in the Korean War and was scrapped in 1954. 

Laid down at Barclay Curle 1952. Cancelled. HMY Britannia was built instead.
RFA Maine (1952) was ordered by the British government in 1952 and laid down on the River Clyde by Barclay, Curle & Sons. The order was later cancelled.

dimanche 10 février 2013

Le navire-hôpital St Julien à Arromanche en 1944

Le ferry St Julien (cliquez ici) a été transformé en navire-hôpital pendant la Seconde Guerre mondiale. Le voici à Arromanche, en 1944.


lundi 28 janvier 2013

Le navire-hôpital danois Jutlandia pendant la Guerre de Corée

Jutlandia (1934) transformé en navire-hôpital, a été mis à la disposition des Nations Unis par le gouvernement danois pendant la guerre de Corée (1951-1954). La Poste royale a émis un timbre commémoratif du travail de la Croix-Rouge danoise qui avait fournis le personnel médical à bord pendant l'opération. Bizarrement, le nom du bateau ne figure pas sur ce timbre, écarté au profit du slogan : par guerre et par paix, miséricordeColl agence Adhémar
Pour plus d'infos sur ce navire, voir le blog MDV.

mercredi 21 novembre 2012

Hospital Ship USNS Mercy visit Samar, Philippines...


Hospital Ship USNS Mercy visit Samar, Philippines
Hospital Ship USNS Mercy visit Samar, Philippines. Hospital ship USNS Mercy. By RICKY BAUTISTA June 18, 2012. CATBALOGAN CITY – The San Diego-based Navy hospital ship USNS Mercy is now in Samar Philip...
Afficher le post de Brise-glaces / Icebreakers ships ou y ajouter un commentaire »
Google+ : partagez le Web comme vous le vivez. En savoir plus
Rejoindre Google+

samedi 29 septembre 2012

Kerguelen, navire-hôpital sous pavillon allemand


Kerguelen des Chargeurs réunis, brièvement transformé en navire-hôpital. (coll. agence-adhémar)
Ce paquebot de 10123 tonnes, long de 148m x 18m, deux hélices, filant ses 13 nœuds a été lancé en décembre 1921 par le chantier Swan Hunter and Wigham Richardson Ltd de Newcastle (Yard No.1131) sous le nom de Meduana pour la compagnie de navigation Sud Atlantique de Bordeaux. En 1928, il est vendu aux Chargeurs Réunis et renommé Kerguelen. Il est affecté aux lignes d'Amérique du Sud.
Le 6 août 1940, il est pris par les Allemands à Bordeaux et converti en transport pour la Kriegsmarine en vue de l’opération Seelowe (Lion de mer) d’envahissement de la Grande-Bretagne. En novembre1941, il est transféré au gouvernement allemand et confié à la compagnie Reederei F. Laeisz de Hamburg et renommé Winrich Von Kniprode.
En janvier 1945, il est reconverti en navire-hôpital allemand mais, en mars, il est endommagé. En novembre 1945, il est rendu aux Chargeurs Reunis. Réparé, il reprend son nom de Kerguelen. Il sert de transport de troupes vers l’Indochine.
Il arrive à Anvers le 13 février 1955 pour être démoli par Van Heyghen Freres.

Le navire-ambulance Hecla, navire océanographique transformé pour la durée du conflit des Malouines

Dans les coulisses des Falklands, arrêtons-nous sur le cas singulier du navire océanographique HMS Hecla.

Le navire océanographique Hecla transformé à Gibraltar en navire-ambulance pour servir dans la Guerre des Malouines. (coll agence Adhémar)
HMS Hecla (A133), mis en service en 1964, premier de la classe qui porte son nom de navires océanographiques de la Royal Navy est aussi le septième à porter ce nom dans la Marine royale. Hecla est le nom d'un volcan islandais qui, d'après le folklore, serait l'entrée du purgatoire. 
Long de 79m et large de 15,4m, ce navire de 2800t en pleine charge peut atteindre 14 nœuds grâce à ses trois moteurs diésels Paxman Ventura V-12. Il a une autonomie de 22000km à la vitesse de croisière de 11 nœuds. Son équipage comprend 121 membres et il emporte un hélicoptère léger Westland Wasp.
Sa construction, et celle de ses sister-ships Hecate et Hydra a été lancée au milieu des années 1960. Le quatrième de la série, HMS Herald, le sera, au début des années 1970. Il servira trente ans avant d'être remplacé par le HMS Scott en 1997. Hecla est alors vendu à une compagnie privée et renommé Bligh en tant que navire hydrographique dans les eaux irlandaises, basé à Waterford.  
Pour ce qui nous intéresse ici, HMHecla, après des réaménagements réalisés à Gibraltar, servira de navire-ambulance pendant tout le conflit des Malouines où il arrivera en avril 1982. Il allait de zone de combat en zone de combat récupérer les blessés des deux camps pour les convoyer, après traitement initial, vers le navire-hôpital principal SS Uganda (voir ce blog). Hecla effectuera trois voyages vers Montevideo (Uruguay) pour y déposer des blessés (178 au total) qui seront ensuite renvoyés dans leurs pays respectifs. Il regagnera Plymouth le 29 juillet 1982

dimanche 19 août 2012

Identification des navires-hôpitaux

Philippe Eberlin, ancien officier de la marine marchande, délégué du CICR au cours de plusieurs conflits (dont la guerre des Falklands 1982) et auteur de plusieurs livres dont "Crimes de guerre en mer 1939-1945" a beaucoup travaillé sur le sujet de l'identification des navires-hôpitaux dans le but d'éviter des méprises aux conséquences souvent tragiques. Nous vous indiquons ici un lien vers l'un de ses articles :
L’identification acoustique sous-marine des navires-hôpitaux

mardi 14 août 2012

lundi 13 août 2012

La péniche-hôpital La Danoise sur les bords de Seine à Paris


La péniche-hôpital La Danoise sur les bords de Seine, près du pont Alexandre III à Paris 

Dès le mois d’août 1914, un comité fondé par le professeur Audoin de l’université de Poitiers 
défend le principe d’un transport des grands blessés par des péniches équipées en hôpitaux. 
Le premier convoi de quatre péniches (dont Kléber et Ile-de-France) d’une capacité de 125 lits 
sous l’égide de l’Union des femmes de France, date de novembre 1914 : «péniches - ambulances / Convoi n°1». De Paris, le 5 décembre 1914, il gagne Bar-le-Duc (14/12/1914), il transporte alors 91 grands blessés à Dijon. 
Ce transport fut par la suite largement utilisé : 
- en 1916, il permet le transport sur Amiens de 10 000 blessés issus des HOE (hôpital d'orientation et  d'évacuation) de Braysur- Somme et Cerisy-Gailly, par les péniches Ville de Saint-Dié et Ville de Baccarat
- en 1918 fonctionne un service entre Meaux et Paris, Royallieu et Creil, 
- ainsi sont connus quelques lignes régulières : sur l’Aisne : Soissons à Compiègne, sur l’Oise : Compiègne à Creil et de Vaux à Pontoise, sur la Marne et la Seine : Meaux à Choisy-le-Roi, sur la Marne : Châlons-sur-Marne à Vitry-le-François, sur le Rhône : Lyon.
La péniche-ambulance La Danoise a été subventionnée par la communauté et le gouvernement danois. Quatre infirmières danoises y travaillaient.

Navire-hôpital à Arromanches en juin 1944

Sur les plages du débarquement en juin 1944, un navire-hôpital accoste à un quai du port artificiel d'Arromanches.

lundi 18 juin 2012

Navires-hôpitaux torpillés par les Allemands



PortugalBritannicAsturiasGloucester Castle, Ernest Simons, Dover Castle (torpillé le 26 mai 1917 par l'UC-67, 7 morts), Rewa (torpillé le 4 janvier 1918 par l'U-55, 4 morts), Glenart Castle (torpillé le 26 février 1918 par l'UC-56, 162 morts), Guildford Castle (torpillé le 10 mars 1918, ne coule pas), Grand transport-hôpital russe, Koningin Regentes (torpillé le 6 juin 1918 par l'UB-107, 7 morts), Llandovery Castle (torpillé dans la nuit du 27 juin 1918, 234 morts dont 14 infirmières)… Tous ces navires-hôpitaux torpillés par les U-boot servent à la propagande sur cette affiche qui n'hésite pas à présenter les Allemands tirant sur les survivants.

vendredi 24 février 2012

Torpillage du navire-hôpital Gloucester Castle en 1917



Le Gloucester Castle échoué après avoir été torpillé par un sous-marin
"Les pirates n'hésitent pas à torpiller les navires-hôpitaux, prétextant qu'ils servent au transport des troupes. Le 26 mai (1917 par l'U-boat UC-67), le Dover Castle a été ainsi torpillé à deux reprises et à deux heures d'intervalle dans la Méditerranée. Six hommes périrent. Voici trois photos du Gloucester Castle torpillé (le 31 mars 1917 par l'U-boat UC-32) dans la Manche alors qu'il naviguait avec tous ses feux allumés et ses croix rouges nettement visibles. Deux hommes furent tués. On voit sur la photo de droite un canot projeté en l'air par l'explosion." Hebdomadaire Le Miroir

dimanche 16 octobre 2011

Navires-hôpitaux espagnols

Le Docteur Francisco Fernández, médecin espagnol des gens de mer, nous a fait parvenir les clichés suivants de deux navires espagnols destinés aux secours des marins et des pêcheurs de toutes nationalités.




Il nous donne les précisions suivantes : "Le bateau Esperanza del Mar navigue en permanence dans les eaux de l'Afrique nord-occidentale tandis que le navire Juan de la Cosa navigue dans le golfe de Gascogne... Les deux bateaux appartiennent à une Agence du Ministère du Travail spécialisée dans le domaine de l'assistance médicale "à distance" des marins civils (Instituto Social de la Marina) Nous avons aussi (comme vous l'avez à Toulouse) un Centre de Consultations radio-médicales (Madrid) et 4 centres médicaux en Afrique."

Nous remercions très sincèrement notre confrère pour sa contribution.

vendredi 8 juillet 2011

Navire-hôpital à Corfou

Barque de cadavres à Corfou (coll agence Adhémar)
L'armée serbe, après sa retraite vers l'Adriatique en 1915, débarqua à Corfou dans un état d'épuisement total. des milliers de soldats moururent et le temps manquant pour les enterrer, leurs cadavres étaient empilés dans des barques et jetés à la mer. Sur ce cliché, on aperçoit un navire-hôpital non identifié.

lundi 23 mai 2011

Le porte-avions Charles de Gaulle devient navire-hôpital


Le porte-avions français Charles de Gaulle va servir de navire-hôpital pour les forces de l'Otan participant aux opérations en Libye. Voir le détail de l'organisation sur le site du ministère de la Défense. Le BPC Tonnerre, qui abrite lui aussi d'importantes installations hospitalières, a lui aussi été envoyé sur zone.